Appel à la journée d’action du 10 février

lundi 9 février 2009
popularité : 92%

Manifestations :

  • à 10 heures au départ de Gergovia, manifestation des personnels et étudiants de l’Université Blaise Pascal, soutenue par le Collectif Départemental du 19 octobre
  • à 15h30, rassemblement devant la Préfecture (où est convoqué le CDEN chargé d’entériner les fermetures de postes en écoles et collèges), organisé par le Collectif Départemental et soutenu par l’Intersyndicale de l’Université.

Enseigner ça s’apprend !

L’Université Blaise Pascal est en grève pour s’opposer aux décisions du gouvernement sur l’université.

Dans le cadre global de ce mouvement, nous sommes tout particulièrement concernés par les conséquences de la nouvelle organisation des concours de recrutement d’enseignants et des attaques contre la formation des maîtres qui conduisent à renier la professionnalité du métier d’enseignant et à disloquer par la précarisation le statut de la fonction publique.

  • Les dispositifs de formation des maîtres par alternance et rémunérés après le concours, sont supprimés.
    Demain :
    • un saupoudrage de stages pendant les deux années de master, insuffisant pour une réflexion autour des pratiques professionnelles,
    • les lauréats du concours directement en charge d’un service d’enseignement complet en septembre,
    • la diminution des possibilités d’intervention des professionnels dans la formation initiale (enseignants en service partagé, maîtres formateurs…)
    • la double difficulté pour les étudiants de la préparation d’un concours et de l’obtention simultanée d’un master,
    • la constitution d’un réservoir de « reçus-master/collés-concours » destiné à devenir les précaires de l’éducation
    • une aggravation de la ségrégation sociale en raison d’une cinquième année d’étude non rémunérée.
  • Tous les personnels en charge de la formation sont menacés par les conséquences des décisions en cours :
    • des suppressions d’emplois enseignants et non-enseignants : d’ores et déjà, 7 postes et demi d’enseignants et 3 postes de BIATOS à l’IUFM (et 3 autres à l’UBP),
    • de fortes inquiétudes quand au devenir des enseignants en service partagé (maîtres formateurs, enseignants du second degré). Comment se passer de leurs compétences ?
    • la modification du statut des enseignants-chercheurs introduisant des inégalités arbitraires.
  • Allons-nous accepter sans réagir la disparition programmée et annoncée d’une structure dédiée spécifiquement à la formation initiale et continue des enseignants ?
    • Quel avenir pour les antennes de l’IUFM ? La suppression de l’antenne d’Aurillac est déjà programmée pour 2010…
    • Quelles formations assurées à l’IUFM ?
    • Quelles cohérences entre les formations des différents enseignants, pourtant si nécessaires au bon fonctionnement du système éducatif ?
    • Quelles relations avec le milieu professionnel de l’éducation ?

Les organisations signataires appellent l’ensemble des professionnels de l’École, de la maternelle à l’Université, des parents, des étudiants

  • à demander le retrait de cette réforme et l’ouverture d’une réelle négociation sur une toute autre formation des enseignants
  • à demander que la formation et les concours de la session 2010 restent organisés selon les modalités en vigueur jusqu’à présent

Elles appellent à soutenir les actions des personnels et étudiants de l’université en participant massivement à la journée d’action du mardi 10 février

Premiers signataires : Cgt Educ’action, Fsu, Sud éducation, Unsa-Education, Fcpe, Pep, Cemea


Contact

FSU AUVERGNE

Secrétaire : Claude Delétang 06 74 03 08 71

29 rue Gabriel Péri
63000 Clermont-Ferrand
Tel : 09 66 83 94 13
Mail : fsu63@fsu.fr

Agenda

<<

2018

 

<<

Avril

 

Aujourd’hui

LuMaMeJeVeSaDi
2627282930311
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
30123456
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois

Brèves

4 octobre 2007 - FSU AUVERGNE

FSU AUVERGNE
Secrétaire : Claude Delétang 06 74 03 08 71
29 rue Gabriel Péri 63000 (...)