La FSU a rencontré Dominique Bru, vice-présidente du Conseil Régional

Ci-dessous le compte rendu de l’audience
vendredi 15 avril 2011
par  FSU 63
popularité : 29%

La FSU a été reçue en audience jeudi 14 avril par la Vice – Présidente en charge des Lycées, Dominique Bru, et les services du conseil régional.
La délégation se composait du Secrétaire régional de la FSU Claude Delétang, des Secrétaires Académiques du SNES, Patrick Lebrun, et du SNUEP, Stéphane ZAPORA.

EREA de BRIOUDE

Nous avons abordé ce sujet en tout début d’audience en rappelant la problématique générale de l’EREA de Brioude et en insistant sur les points suivants pour la demande d’ouverture d’un CAP ATMFC : impact sur le public féminin, fragilisation de l’EREA à moyen terme moins attractif pour les jeunes filles, compatibilité très large des plateaux techniques, aucune demande de construction, vivier de débouchés, implication de l’équipe, présence du même CAP dans le privé au Puy à A. Martel.

Nous avons balayé l’avis de l’inspecteur concernant le CAP ainsi que les faibles ouvertures du Rectorat en direction du CAP APR dans un avenir incertain et avec la concurrence de Brassac.

Le Conseil Régional s’est étonné que cette question n’est pas été abordée dans le cadre de la négociation du contrat Etat –Région du plan régional de formations (CPRDF et COTEF).Il a ensuite souligné qu’il devait lancer une étude sur l’ensemble des publics relevant de l’enseignement spécialisé dont les EREA .

Mais en définitive, il s’est retranché derrière le Rectorat qu’il considère comme l’instigateur de l’ouverture des formations : s’il n’y a pas de vision partagée entre le Rectorat et Conseil Régional il n’y a pas d’ouverture.

CAMILLE CLAUDEL (Clermont-Ferrand)

Nous avons rappelé les mots du Recteur lors du CTPA du 29 Mars 2011 : « le Rectorat échange avec le CR qui finalise les chiffrages »pour acter un des scénarii possibles :
-  démolition /reconstruction
-  reconstruction sur un autre site
-  transfert des formations sur un autre site
Le PSDT du CR assisté au CA de l’établissement du lundi 11 avril pour déminer le terrain. Si le transfert de l’aéronautique vers Roger Claustres est acté, rien n’est verrouillé quant à l’avenir de C.Claudel.

Pôle tertiaire de Marie Laurencin (Riom)

A la question le pôle tertiaire de l’établissement (commerce/vente) est-il menacé ? Il nous a été répondu que le sujet n’était pas à l’étude.

Carte des établissements en Auvergne

A la problématique générale de la répartition des EPLE en Auvergne et la viabilité de certains, le CR a demandé une étude de prospective démographique à l’INSEE d’où il ressort que certains territoires ont du souci à se faire :
- Cantal
- Allier (bassins de Montluçon et Moulins)
Alors que d’autres semblent en plein « boom » :
-  Haute-Loire (bassin d’Yssingeaux)
-  Puy de dôme (bassin d’Issoire)
Dans le Cantal le rapprochement en une seule entité de Mermoz et Monnet a été validé en CA donc il y aura un seul budget et un seul CA.

Le CR réfléchit en outre à la création de « Pôles de compétences » regroupant EPLE, CFA et Greta pour mutualiser les plateaux techniques particulièrement sur l’agglomération clermontoise ( cf C.Claudel ). Nous avons réagi avec circonspection à cette annonce.

Le CR a rappelé que la réforme du Bac Pro 3ans qui devait se faire sans moyens supplémentaires (dires du Recteur) aurait coûté près de 25 millions d’euros d’aménagements et équipements en Auvergne.

NB : Le Lycée agricole de Lapalisse reste ouvert du fait de l’injonction présidentielle jusqu’en 2012.

Nous avons réclamé un chiffrage des fermetures /regroupement des EPLE.

Apprentissage :

Le CR semble se diriger vers un blocage avec le gouvernement et le Recteur concernant ce sujet.
Le gouvernement ne serait prêt à affecter des moyens financiers que dans la création de CFA mais pas dans leur fonctionnement. Ainsi le Contrat d’Objectifs et de Moyens (COM) apprentissage qui mobilisait 6 millions d’euros par an serait recalibré par l’état : 2.7millions.
En conséquence, si rien ne varie le CR a décidé de :
-  ne pas signer le CPRDF
-  n’ouvrir aucune nouvelle formation ni publique ni privée
-  fermer les UFA du CFA ENA.
Nous nous sommes engagés à contacter les ministres compétents pour qu’ils ne débloquent aucun fond.
Nous produirons un document en direction du CPRDF (maillage territorial…).

STI2D :

8 établissements auvergnats doivent faire évoluer leurs plateaux techniques, le CR attend les remontées des CA de ces différents EPLE tout en s’inquiétant des moyens qu’elle pourra y consacrer

Manuels numériques interactifs :

Le CR lance un appel à projet pour expérimenter dans certaines classes, certaines disciplines et sur des supports variés ( PC, vidéo , tablette, net book) en raison de 2 par département .Il doit rencontrer les proviseurs le 18 mai prochain à ce sujet.


Manuels scolaires :

A la rentrée prochaine on s’oriente vers 100 € pour les secondes, 60 en 1ère et 120 en terminale. Une majoration de 20 € est prévue pour les nouveaux Bac Pro ASSP remplaçants le BEP CSS.

Acte III de la Décentralisation :

Dans « Le Monde de Mercredi 13 avril » est paru une tribune de l’ARF signée par le Président Souchon et tous les autres présidents dans laquelle il est écrit :
« En outre, suivant cet acte III de la décentralisation, les régions « coordonne[nt] l’offre de formation tout au long de la vie » et « coordonne[nt] et anime[nt] le service public régional d’information, d’orientation et d’accompagnement dans l’espace régional, pour l’ensemble des publics, en complément de l’éducation à l’orientation développée au sein des collèges et des lycées sous la responsabilité de l’Éducation nationale ».

« S’agissant des lycées professionnels de l’Éducation nationale et de l’Agriculture, compte tenu de leur importance en terme de développement économique, un transfert complet de compétence, portant sur la complémentarité entre formation traditionnelle et formation alternée, sera mis en œuvre », poursuit le document.

En clair, le CR va-t-il mettre la main sur l’orientation, les LP et les Lycées Agricoles ainsi que sur les personnels qui sont attachés à cette mission de Service Public.

Nous avons demandé des clarifications que la VP n’a pu nous donner.

Nous nous sommes élevés avec véhémence contre ces transferts en complète contradiction avec le projet du PS qui déclare vouloir garder les personnels de l’EN dans le giron de l’Etat.

Nous demanderons des clarifications précises au Président Souchon.


Contact

FSU AUVERGNE

Secrétaire : Claude Delétang 06 74 03 08 71

29 rue Gabriel Péri
63000 Clermont-Ferrand
Tel : 04 73 31 24 83
Fax : 04 73 31 76 87
Mail : fsu63@fsu.fr

Agenda

<<

2017

 

<<

Février

 

Aujourd’hui

LuMaMeJeVeSaDi
303112345
6789101112
13141516171819
20212223242526
272812345
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois